Home Initiatives Bio Agriculture résiliente: Les bons plans de Koolfarmer pour la production et la consommation locale de fruits et légumes bio
Initiatives Bio - 06/05/2021

Agriculture résiliente: Les bons plans de Koolfarmer pour la production et la consommation locale de fruits et légumes bio

Le projet du jeune entrepreneur vert Ladji Fainke qui promeut une agriculture durable repose sur un maraichage de sol vivant et d’autres bonnes pratiques adaptés au changement climatique.

Ladji Fainke est parti d’un triste constat dans le domaine de l’agriculture: Des fruits et légumes sont souvent indisponibles, importés, chers et non traçables. La dégradation des sols et l’usage des produits toxiques sont également à déplorer dans l’agriculture. Pour y remédier, le jeune entrepreneur vert a mis sur pieds au Mali, le projet KoolFarmer.

Il s’agit d’une micro ferme diversifiée sans intrant chimique. Un maraichage sur sol vivant qui utilise des techniques et moyens adaptés au changement climatique. L’autre objectif au départ de ce projet vise la consommation locale et la promotion de l’agriculture durable. Pour Ladji Fainke, de même que la fondation d’une maison en constitue la base, les sols sont la base du succès en agriculture.

« Plus les sols sont vivants, plus les hommes et les animaux se nourrissent bien et croissent »,

indique -t-il.

Il est alors important de s’assurer qu’aucun élément de la chaine trophique du sol ne soit lésé.

Techniques d’une agriculture durable

Comme techniques utilisées pour une agriculture résiliente, Koolfarmer promeut la rotation des plantes diverses associées aux légumes, l’ajout de la matière organique, le paillage et la culture de couverture, le compostage sur place. Ladji expérimente également un outil (la grelinette) de labourage des sols qui est moins agressive que la charrue.

« La charrue laboure les sols en le retournant, en enfouissant les matières organiques de surface en profondeur. Cela détruit la vie du sol et favorise l’érosion éolienne et hydrique. Avec la charrue, c’est la destruction de la vivacité du sol et des vers de terre qui sont de grands laboureurs. Notre outil se limite à 30 cm et son utilisation permet d’aérer et ameublir le sol sans trop retourner », explique l’agronome.

L’organisation de Ladji promeut aussi une couverture des sols. Quand un sol est couvert, la qualité de l’eau, de l’air est garantie et la fertilité des sols est améliorée, soutient le jeune entrepreneur vert

Ladji Fainke, le promoteur de Koolfarmer, dans une ferme agricole au Mali.

500 Kg de Co2 stockés par an

Les  avantages de ces techniques d’agriculture sur sol vivant expérimentées par Koolfarmer sont énormes: 500 Kg de Co2 stockés par an sur un hectare de sol vivant; la Matière organique (Mo) des sols augmente ; moins d’arrosage (1/2 jours); la dépendance des intrants extérieurs diminue ; plus d’économie de temps (travaux d’entretien).

Aujourd’hui, Koolfarmer fait également la promotion des bonnes pratiques agricoles durables. Une coopérative (Coopérative d’Agriculture Sol Vivant) a été mise sur pieds pour former une communauté de producteurs. Le promoteur de Koolfarmer souhaite visiblement étendre le maraichage biologique sur sol vivant dans le pays.

«Nous voulons que chaque village ait son champs collaboratif pour limiter les achats extérieurs »,

a souhaité Ladji Fainke lors de la présentation de son projet vendredi 11 décembre 2020. C’était à l’occasion de la formation collaborative « Gestion durable des sols et agriculture résiliente » organisée à Kpalimé au Togo par l’Ong Initiatives Climat Afrique Francophone (ICAF).

Koolfarmer pour la sécurité alimentaire

Logo Koolfarmer

A travers son projet, Ladji Fainke, nominé aux Trophées de l’initiative climat du Maroc et finaliste national du programme Accelerate 2030 apporte ainsi des solutions à de réels besoins, dans une région du Mali où la majorité des producteurs sont céréaliculteurs et orpailleurs.

Les fruits et légumes sont restés des denrées importées ou transportées d’autres régions du Mali. Le transport de ces produits requiert de l’énergie et entraîne des émissions de gaz à effet de serre. Pour une bonne sécurité alimentaire, La Startup de Ladji Fainke fait également dans la livraison à domicile de ces fruits et légumes locaux bio frais, et un coût abordable. Des aliments certifiés par le label “Green Bucket“.

ODD2: Faim Zero

Éliminer la faim, assurer la sécurité alimentaire, améliorer la nutrition et promouvoir l’agriculture durable

Mathias Mouendé Ngamo

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Check Also

La grande pêche aux bouteilles plastiques dans le Combi à Douala

Des bénévoles ont accompagné la Société anonyme des Brasseries du Cameroun (Sabc) et ses p…