Les lauréates du concours culinaire Maggi 2021 à Bertoua.
Home News Concours culinaire : Angeline Mfoumou est l’Etoile de Bertoua
News - 26/04/2021

Concours culinaire : Angeline Mfoumou est l’Etoile de Bertoua

La jeune fille de 32 ans s’est distinguée  dans la poule 2 (région de l’Adamaoua et de l’Est) du concours de cuisine organisé par Maggi en proposant un mets traditionnel, sain et équilibré.

Angéline Mfoumou est tout sourire ce samedi 24 avril 2021 à l’esplanade de la maison du parti de Bertoua, dans la région de l’Est du Cameroun. La jeune enseignante de 32 ans soulève fièrement son trophée, puis le gros chèque de 500 000 F. Cfa qui l’accompagne. Elle vient ainsi de faire la différence face à neuf autres candidates, lors du concours culinaire Maggi 2021, organisé par le géant de l’agroalimentaire, Nestlé Cameroun. Pour se retenir l’attention et les papilles gustatives du jury, cette maman de 5 enfants résidente au quartier Météo à Bertoua a concocté un mets traditionnel atypique. Elle a proposé la sauce ndo’o revisitée aux épinards sautés et aux champignons.

«J’ai proposé ce plat parce que je suis d’abord de la région du Sud Cameroun. Chez nous, on consomme beaucoup ce fruit (le Ndo’o). Depuis ma tendre enfance, j’ai été bercée, élevée, éduquée en consommant ce ndo’o »,

explique l’heureuse lauréate qui a su vanter au jury les valeurs nutritionnelles de son « plat santé » accompagné d’une entrée et d’un désert en fruits.

« Je serai mon propre chef »

Angéline Mfoumou décroche ainsi l’étoile dans la Poule 2 de ce concours qui regroupe les candidates des régions de l’Adamaoua et de l’Est. Pour la lauréate, le concours a été une belle expérience faite d’apprentissage et de rencontres. Elle a déjà une idée en tête sur l’utilisation rationnelle qu’elle fera de son pactole. « Je vais pouvoir ouvrir ma poissonnerie à moi. Je serai mon propre chef », indique l’Etoile de Bertoua.

Sur la deuxième marche du podium, Alvine Abigaelle Jeazet a reçu en plus de son trophée de première dauphine, un congélateur. La coiffeuse âgée de 30 ans et résidente à Bertoua a séduit le jury du concours culinaire Maggi 2021 avec un plat de Kwanzap. Un mets traditionnel de la région de l’Ouest. Dans la posture de deuxième dauphine, Jeanne Stéphanie Koumyissa Nkam gagne une cuisinière. La commerçante de 32 ans résidente aussi dans la ville de Bertoua a proposé comme mets, un plat d’émincés de bœuf.

Des mets traditionnels, sains et équilibrés

Les sept autres candidates au concours culinaire Maggi 2021, arrivées en position de 3ème ex éco, ont cuisiné des mets traditionnels camerounais allant de la sauce foléré à la sauce kelen-kelen au couscous de manioc, en passant par le kokok et le ndolè. Pour chaque plat, les candidates au concours ont justifié la présence des trois grands groupes d’aliments (les aliments protecteurs, les aliments constructeur et les aliments énergétiques) à bonne proportion qui font de leurs mets, des repas sains et équilibrés. Le jury a également mis un point d’honneur sur le respect des proportions de cube (bouillon culinaire) et d’huile.

Cette compétition du concours culinaire Maggi 2021 qui a connu son apothéose samedi 24 avril a débuté deux jours plus tôt, par le nettoyage au marché Central de Bertoua. L’équipe de Maggi qui accompagnait les candidates au concours a également procédé à des animations au marché. Les « Mamies », les commerçantes, et des associations de femmes ont aussi été de la fête à la Maison du parti de Bertoua. Entre jeux, animations culturelles et lots, elles ont été édifiées sur une alimentation saine, équilibrée et variée. Le nutritionniste Samuel Fotso a insisté sur le fait qu’il faut contrôler les consommations de sucre, mais particulièrement de sel.

Consommer beaucoup de fruits et légumes

« L’Oms recommande de ne pas aller au-delà de 5 grammes, donc une cuillère à café de sel, par jour. Parce qu’effectivement une consommation excessive de sel est précurseur des maladies métaboliques telles que l’hypertension artérielle. Aussi, il ne faut pas consommer beaucoup d’huile. Il est recommandé deux cuillères à soupe d’huile par jour pour les adultes; deux cuillères à café pour les enfants »,

conseille-t-il.

Pour conclure, le nutritionniste recommande de consommer beaucoup de légumes ; De consommer suffisamment de fruits au quotidien (au moins 3 par jour) ; De boire beaucoup d’eau, au moins huit verres d’eau par jour. Il recommande aussi de marcher et de bouger.

Mathias Mouendé Ngamo, à Bertoua

#ODD2: Faim Zéro

#ODD2.2 : D’ici à 2030, mettre fin à toutes les formes de malnutrition, y compris en réalisant d’ici à 2025 les objectifs arrêtés à l’échelle internationale relatifs aux retards de croissance et à l’émaciation parmi les enfants de moins de 5 ans, et répondre aux besoins nutritionnels des adolescentes, des femmes enceintes ou allaitantes et des personnes âgées.

#ODD3: Santé et bien-être

#ODD4: Éducation de qualité

ARTICLE SPONSORISE

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Check Also

La grande pêche aux bouteilles plastiques dans le Combi à Douala

Des bénévoles ont accompagné la Société anonyme des Brasseries du Cameroun (Sabc) et ses p…