Home Entreprises Namé Recycling: Déjà 100 millions de bouteilles plastiques collectées au Cameroun
Entreprises - Initiatives Bio - 10/02/2021

Namé Recycling: Déjà 100 millions de bouteilles plastiques collectées au Cameroun

Le partenariat entre la Sabc et Namé Recycling a permis d’atteindre ce cap en 2020, dans un pays qui produit 600 000 tonnes de déchets plastiques chaque année.

La Société anonyme des Brasseries du Cameroun (Sabc) et Namé Recycling ont marqué un petit temps d’arrêt vendredi 05 février 2021 pour célébrer la 100 millionième bouteille plastique collectée dans la nature en 2020. Ce cap atteint est la résultante du partenariat entre l’entreprise brassicole et la société de collecte et de recyclage des déchets en 2017.

Cette quantité de bouteilles Pet sorties des différents drains et ruelles équivaut ainsi à 1480 voitures polluantes retirées du trafic routier ou 7700 tonnes de Co2 prélevées de l’atmosphère, fait savoir Roblain Namegni, le promoteur de Namé Recycling.

Pour lui, il est davantage question de célébrer les acteurs de la collecte. Ces jeunes qui œuvrent chaque jour pour retirer les déchets plastiques dans la nature et offrir un cadre agréable. Ces artisans grâce à qui plusieurs bouteilles ne se retrouvent pas dans les drains. Même s’il pense que beaucoup reste encore à faire à plusieurs niveaux, le Dg de Namé Recycling apprécie le travail abattu par la chaine des collecteurs et recycleurs en place. Un travail, soutient-il, qui génère des emplois, permet de lutter contre la pollution plastique tout en contribuant à l’atteinte de 10 des 17 Objectifs du développement durable (Odd).

Développement durable

Les trois piliers du développement durable que son l’environnement, l’économie et le social sont ainsi mis en exergue dans cette dynamique qui permet de passer du statut de déchet à celui de ressource, de richesse. D’après Hélène Kenmegne, la directrice de la Communication du groupe Sabc, l’objectif à travers cette célébration de qui met à l’honneur les acteurs du recyclage est de sensibiliser un plus grand nombre à plus de responsabilité.

« Les bouteilles qui se retrouvent dans les drains, c’est parce qu’on a pas été responsables en amont. Il faut célébrer ces acteurs qui les collectent et les transforment. Plus on sera nombreux à collecter en amont, et plus ils auront de la matière première pour mettre à notre disposition des produits finis de bonne qualité »,

a -t-elle relevé.

Pollution plastique

Dans le combat contre la pollution plastique dans un pays qui produit 600 000 tonnes de déchets plastiques chaque année, la Société anonyme des Brasseries du Cameroun a été au départ de plusieurs initiatives d’assainissement. Déjà en, 2012, l’entreprise lançait le projet Plastic Recup. Aujourd’hui avec Namé Recycling, le partenariat a pour vocation la collecte et le recyclage de 82% des déchets plastiques de la Sabc. L’entreprise brassicole recycle aussi des déchets liquides. Elle a construit des stations d’épuration d’eau dans ses usines.

Mathias Mouendé Ngamo

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Check Also

Teferet Tchoffa: «Le savon au Ndolè est né d’une recette de grand-mère»

La promotrice du savon au Ndolè donne les vertus et la composition de ce produit naturel d…