Collecte des bouteilles plastiques dans le drain du Combi à Douala. Photo: Red-Plast
Home Entreprises La grande pêche aux bouteilles plastiques dans le Combi à Douala
Entreprises - News - 05/06/2021

La grande pêche aux bouteilles plastiques dans le Combi à Douala

Des bénévoles ont accompagné la Société anonyme des Brasseries du Cameroun (Sabc) et ses partenaires dans le nettoyage de ce drain obstrué de déchets plastiques depuis des années.

A Douala, le drain du Combi au quartier Bilonguè est connu pour sa richesse en bouteilles plastiques. Ici, ce ne sont pas les poissons qui pilulent dans ce petit cours d’eau, mais les bouteilles plastiques usagées qui recouvrent la surface et s’étalent à perte de vue. Plusieurs actions citoyennes des populations et autres associations visant à débarrasser le Combi de ces déchets n’a pas porté grand fruit. Le drain s’est toujours retrouvé inondé de PET quelques jours après le passage des équipes de nettoyage. Au grand dam des populations riveraines! Elles doivent vivre au quotidien avec la prolifération des moustiques engendrée par cet état des lieux, les inondations et le risque permanent de maladies hydriques qui plane.

A l’occasion de la 49ème édition de la journée mondiale de l’environnement, les employés de la Société anonyme des Brasseries du Cameroun (Sabc) ont à leur tour décidé d’aller à la pêche aux bouteilles plastiques dans le Combi et de mettre un terme à la pollution plastique dans ce cours d’eau. Bottes aux pieds et gants en main, ils sont descendus dans le drain de Combi dans le 3ème arrondissement de la ville de Douala, vendredi 04 juin 2021. Accompagnés de plusieurs bénévoles et des partenaires Namé Recycling et Red-Plast, les éco-citoyens du jour se sont lancés dans la collecte des bouteilles plastiques usagées et autres déchets qui inondent ce drain.

La restauration des écosystèmes

L’aide d’une pirogue traditionnelle en bois s’est avérée nécessaire pour aller au loin collecter ces plastiques au dessus du drain et restaurer cet écosystème. L’opération de nettoyage a ainsi permis d’extraire des milliers de bouteilles du Combi. Tous ces déchets plastiques ont été entassées dans des big-bags et remis aux partenaires de la Sabc pour recyclage.

Cette grande action de mobilisation contre la pollution plastique dans le Combi s’inscrit dans le cadre de la journée mondiale de l’environnement qui se tient tous les 5 juin. Ladite journée s’est célébrée cette année sous le thème de « la restauration des écosystèmes ».

Plus jamais ça!

« Nous sommes ici pour deux raisons : la première, c’est que dans le groupe Sabc, on dit ce qu’on fait et on fait ce qu’on dit. Et dans notre responsabilité sociétale, il est absolument vital que cette responsabilité sociétale soit une réalité et que notre activité ait le moindre impact possible sur l’environnement (…). La 2ème raison de notre présence ici est de se dire plus jamais ça! Un océan de plastiques ce n’est juste pas possible. Jamais plus cela »,

a soutenu Emmanuel De Tailly, le directeur général du groupe Sabc.

A la fin du nettoyage, une plaque a été implantée près du drain du Combi. Le message inscrit invite les populations riveraines à garder l’environnement propre et à nettoyer régulièrement les drains. « Le groupe Sabc s’engage ici », peut-on lire à la fin de l’écriteau. Aux populations riveraines de s’engager elles aussi dans la bonne gestion de leurs déchets pour garder le drain du Combi définitivement dépourvu de plastiques.

A côté de cette opération de nettoyage du drain du Combi, l’entreprise brassicole s’est également engagée à former 100 jeunes aux métiers du recyclage des déchets plastiques, en partenariat avec Namé Recycling et Red-Plast. Dans ses actions pour la restauration des écosystèmes et de protection de l’environnement, le groupe Sabc s’est lancé depuis plusieurs années dans la promotion de l’agriculture biologique à Mombo, notamment; dans le reboisement, l’utilisation rationnelle de l’eau, le recyclage. L’entreprise s’est donnée pour objectif de collecter et recycler 82 % des bouteilles plastiques produites dans l’ensemble de ses usines.

Mathias Mouendé Ngamo    

#ODD14 :Vie aquatique

#ODD14.1: D’ici à 2025, prévenir et réduire nettement la pollution marine de tous types, en particulier celle résultant des activités terrestres, y compris les déchets en mer et la pollution par les nutriments.

#ODD13: Lutte contre les changements climatiques

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Check Also

BitDefender Review – 4 Different Features of The program

In this BitDefender review, we intend to discuss in information regarding its several uniq…